Sobraga les Brasseries du Gabon

ORANGINA

PASSER LE CURSEUR SUR LA BOUTEILLE

Orangina, c’est une boisson à la personnalité complètement secouée, qui associe le rafraîchissement des bulles et le plaisir de la pulpe ! L’histoire d’Orangina débute en 1936. Son concepteur, un docteur espagnol Agustin Trigo baptise alors la boisson « Naranjina » (petite orange en espagnol). Quelques années plus tard le Français Léon Béton rachete la boisson et la commercialise avec succès en Algérie sous le nom d’Orangina. Ce n’est qu’après l’indépendance de l’Algérie en 1962, que les petites bouteilles jaunes commencent à fleurir sur les tables des cafés français. Depuis la petite bouteille ronde a fait beaucoup de chemin, elle est aujourd’hui appréciée par plus de 500 millions de consommateurs dans plus de 60 pays sur les cinq continents. En France, la marque est leader incontestée des boissons aux fruits gazeuses. Si l’on alignait côte à côte toutes les bouteilles d’Orangina consommées en 2011, on pourrait couvrir plus de 4 fois le tour de la planète. La popularité de cette boisson est le fruit de sa forte personnalité et d’une présence publicitaire des plus secouées. Depuis les premières séries d’affiches de Bernard Villemot en 1953, aux pin-up célébrant la nature en folie, la marque a évolué avec les consommateurs ! Si Orangina est la marque privilégié des jeunes, on pulpe et on bulle de 7 à 77 ans !

Composition
  • 12% de jus de fruits (10% d’orange et 2% d’autres agrumes);
  • De la pulpe d’Orange (2%);
  • Un savant mélange d’agrumes (différentes oranges, citrons, mandarines & pamplemousses);
  • De fines bulles;
  • Et de l’eau !
Conditions d’utilisation

Usage prevu
Consommation humaine recommandée pour:

  • les adultes
  • les personnes bien portantes
  • accompagner un repas
  • agrementer un évênement/fête/ anniversaire/soirée

[read more=”Lire plus” less=”Retour”]

Conditions de manipulation raisonnablement attendues du produit fini

  • Essuyer préalablement la tête de bouteille avant ouverture
  • Ouverture de la bouteille avec un décapsuleur
  • Type de consommation autorisée : indirecte, avec un verre/gobelet propre; avec ou sans paille.
  • En cas de consommation avec une paille, la paille doit être propre
  • A consommer rapidement après ouverture.
  • Bien refermer la bouteille après utilisation.
  • Entreposer dans un endroit propre et sec à l’abri du soleil.
  • Ne pas entreposer à côté des produits chimiques ( Peinture, hydrocarbures, etc…)
  • Essuyer le bouchon de la bouteille avec un chiffon sec et propre avant l’ouverture.
  • Secouer l’orangina/Pamplemousse et laisser un instant avant de l’ouvrir
  • ne pas secouer les autres produits

Groupes d’utilisateurs / Consommateurs cibles

  • Enfants de plus 2ans
  • Adolescents de plus de 18 ans
  • Personnes agées bien portantes.

Groupes de consommateurs connus pour être particulièrement vulnérables à des dangers liés à la sécurité des denrées alimentaires

  • Les nourrissons et bébés
  • Les personnes atteintes de diabète
  • Les femmes enceintes

Les utilisations erronées ou fautives raisonnablement prévisibles

Eviter:

  • de consommer directement au goulot, sans verre/gobelet
  • de conserver une bouteille ouverte à l’air ambiant pour consommation ultérieure (plus de 24heures)
  • d’utiliser du matériel sale
  • d’essuyer la tête de la bouteilles avec des mains sales avant consommation
  • de laisser la bouteille/bidon ouvert après s’être servi pour une utilisation ultérieure
  • d’ouvrir l’orangina ou pamplemousse aussitôt après être secoué
  • de laisser la bouteille/bidon ouvert après s’être servi pour une utilisation ultérieure
  • de secouer la bouteille ou la boite avant ouverture (produits de la gamme coca/ gamme D’jino excepté Pamplemousse)
  • décapsuler la bouteille avec les dents ou à main nue

[/read]